Investisseurs,
le site e-locaux.com peut vous accompagner dans votre projet d'investissement et participer à sa réussite.
Contactez-nous
au
01.40.20.40.20
Accueil   ›››   Conseils   ›››   Le développement des transports du Grand Paris

Le futur réseau de transport en commun du Grand Paris

Une stratégie de développement

Le Grand Paris est un projet dont l’enjeu stratégique est la mobilité. En effet, comment concevoir l’agrandissement de Paris et l’accroissement de la productivité dans cette nouvelle ville redessinée sans un réseau de transport public à la fois efficace et minutieusement étudié. La loi du 3 juin 2010 donne des objectifs, un cadre et des modalités d'intervention à ce projet.

L'une des clés de mutation de ce territoire est la transformation de son irrigation par un nouveau système de métro automatique, et des contrats qui en résultent. La Société du Grand Paris en est le maitre d'ouvrage pour ce qui concerne le réseau du Grand Paris, le STIF pour ce qui concerne le réseau complémentaire. Ces lignes nouvelles génèreront la création de 72 gares, dont 40 en correspondance avec des lignes existantes.

Les travaux commenceront en 2013/2014

Le rôle de ce réseau de transport en commun

Des gares au service du développement économique

Ce tissage de transports va permettre à la fois de faciliter au public l’accès aux emplois, de la banlieue vers Paris mais également de banlieue à banlieue car des lignes vont se construire afin de traverser paris rapidement. Mais également d’avoir accès aux équipement et infrastructures. De plus, nous pourrons , aux abords de ces gares, de nouveaux centres d’activités du fait de l’accès facilité de ces nouvelles zones. Ainsi, ces gares participeront et seront même au cœur du développement économique de Paris et de sa banlieue.

Un rôle majeur dans les nouvelles politiques urbaines

En repensant l’agglomération de Paris et de sa banlieue, ces nouvelles gares accompagneront aussi une nouvelle politique d’aménagement ambitieuse. En effet, ce développement du réseau de transport va permettre le désenclavement de certains territoires et la création des nouvelles polarités urbaines, elles doivent permettre de rééquilibrer, de densifier et d’intensifier l’ensemble de la métropole.

C’est d’ailleurs au sein de ces territoires qui émergeront autour de ces gares que seront parfois menées des actions de régénération urbaines d’ampleur comme la construction ou la rénovation de logements, la création de commerces, de services et de bureaux. Ainsi, nous pouvons d’ores et déjà prévoir une mise en valeur foncière et globale de certains quartiers.

Le développement d’un moyen de transport moins polluant

En effet, plus le réseau de transport en commun sera dense et efficace moins les personnes se déplaceront en voiture, ce qui réduira le rejet de CO2 des voitures en circulation et ainsi améliorera le taux de pollution dans paris et sa banlieue.


Les chiffres clefs du Grand Paris Express

• Développement de 72 gares, dont 57 seront nouvelles
• 40 de ces nouvelles gares seront en correspondance avec un autre mode ferroviaire
• L’ouverture internationale sera favorisée avec 8 gares du réseau ferroviaire à grande vitesse et 3 aéroports reliés.

200 km de réseau
2-3 millions de voyageurs/jour prévus.

• Budget : 20.5 Milliards d’euros pour le Grand Paris Express
32 Milliards d’euros avec le Plan de Mobilisation :modernisation du réseau actuel

Mise en service : 2018-2025